L'UNIVERS FANTASTIQUE DE JACQUES LELUT

Une vie d'artiste

Jacques Lélut a grandi à Saint Malo, face à une frontière incertaine entre le ciel et l’eau. Un passage par le théâtre, comme comédien puis metteur en scène, a développé chez lui une aspiration pour le spectacle total. En parallèle, il a creusé son sillon du côté de la sculpture, abordée sous l'angle de la récupération, du détournement d'objets et de leur transfiguration.  

Des expositions itinérantes

La magie de ses œuvres, mises en valeur par des atmosphères scénographiques lumineuses et sonores. a opéré dans des centres culturels, médiathèques, maisons des associations, mais aussi dans des lieux plus insolites : trains, péniches, casinos, chapiteaux… En plus de 30 ans, Jacques Lélut a captivé le regard de centaines de milliers de visiteurs de tous âges.

 

Un patrimoine dynamique

Jacques Lélut enrichit sans cesse sa collection d’une centaine d’oeuvres qui vont du monumental à l'intime des petits formats. Ces pièces émouvantes, à la fois spectaculaires et délicates invitent au rêve et à l’ailleurs, Ses thèmes de prédilection : tout ce qui peut nous transporter dans des mondes imaginaires : nefs futuristes, vaisseaux stellaires, montures et personnages extravagants.

 

 

D'autres formes de partage

En phase avec le jeune public, Jacques Lélut propose des ateliers pour enfants, en groupe ou en famille. Il les accompagne dans la création de petites pièces personnalisées à partir d’éléments de récupération, jusqu’à leur exposition. Il crée également des œuvres sur commande pour les particuliers, les institutions et les entreprises. 

 

Dans la presse

"Le monde de Jacques Lélut est un monde de tendresse, d'humour et de rêve entre Dali et Moebius avec un zeste de Jérôme Bosch souriant" (Sud-Ouest). 

"C'est de la récupération inspirée, ou le système D au service d'un art somptueusement insolite !"(Le Point). 

"Saisissant!" (Télérama)

 

L'art de la récup

La plus grande agence matrimoniale pour objets !

Toutes les œuvres sont constituées d’un assemblage, hétéroclite mais orchestré, d’éléments récupérés ou détournés de leur fonction première : matériaux légers (essentiellement plastique, mais parfois aussi un peu de bois et de métal). C’est la peinture qui donne l’aspect final ! 

Facebook Twitter Pinterest Flickr Instagram LinkedIn share